Bio

Audrey Barthes (franco-américaine) et Michel Amaral (franco-portugais) se consacrent exclusivement à leur pratique artistique lorsque
leur collaboration débute par hasard en 2013 dans la « chambre bleue, claire » d’un hôpital.
Leurs recherches artistiques d’abord centrées sur l’image et la représentation se sont rapidement élargies à d’autres médiums.
Dès 2014, leurs œuvres (photo, vidéo, installations numériques cinétiques) sont sélectionnées et primées dans de nombreux festivals nationaux
et internationaux de photo, d’art vidéo et d’art contemporain.
En 2017 leurs travaux sont notamment exposés au Festival « Circulation(s) » à Paris, au Festival des « Boutographies » à Montpellier, dans
le Festival off des « Rencontres de la Photographie d’Arles » et au « Multimedia Art Museum » de Moscou.


Démarche

Poser des idées sur de la matière

« Au départ, il y a une idée. Un sujet qui nous tient à cœur, qui souvent nous obsède ou à propos duquel nous avons besoin de parler. Ensuite
va s’imposer le choix du médium dont la forme nous semble la plus pertinente pour servir ce propos : photographie, vidéo, installations, œuvres
numériques et interactives...
Nous traitons principalement de sujets sociaux, économiques ou politiques, parfois philosophiques mais toujours en relation avec le monde dans
lequel nous vivons.
Nous cherchons à questionner le spectateur, à l’impliquer. C’est ce qui nous conduit souvent à la création d’œuvres interactives ou immersives
mais c’est aussi ce qui nous guide en permanence dans notre recherche pour créer des œuvres qui surprennent.
Que ce soit par la forme, les matières ou les techniques employées : nous aimons bousculer les idées ! »